Le Relais

Herbogénistes de toutes les régions et de toutes les époques, exprimez-vous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Glaner, Glanage et grande question herbogénique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo Fontaine
Herbogéniste


Nombre de messages : 73
Age : 34
Ville : Montréal
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Lun 26 Oct - 12:54

Bonjour à tous.

Mise en situation : Hier, à la LICAM, je suis lecteur et il y a une question éclair sur l'action de recueillir ce qui reste sur les champs après la récolte ou quelque chose comme ça... On répond «glaner», mais je refuse parce qu'on demande, c'est-à-dire «glanage».

À mon souvenir, nous avons toujours fonctionné comme ça... Est-ce qu'on s'enfarge dans les fleurs du tapis en faisant ça ? La personne qui a répondu «glaner» savait visiblement de quoi elle parlait. C'est comme répondre «Canada» à une question sur la nationalité de Stephen Harper.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'on devrait être strict et n'accepter que le nom quand on demande l'action de quelque chose ? Ou être plus permissif et accepter l'infinitif ?

Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie
Herbogéniste


Nombre de messages : 167
Ville : Montréal
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Mar 27 Oct - 8:28

'Sais pas... moi je me fais tout le temps avoir là-dessus, on dirait que j'ai pas encore appris la différence entre "action" pis "verbe". :S

Mais je pense que l'accord général est de faire comme tu as fait et de refuser, Hugo. Ou tout au moins de demander la réplique et de voir après avec son juge et les équipes présentes si on accepte le verbe. Et essayer d'être plus permissif quand ça change rien au verdict du match... (Une équipe qui perd par 200 points va être ben contente d'avoir ce 10 points de plus, et ça enlève rien à personne.)

Virginie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian
Herbogéniste
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Mar 27 Oct - 13:43

Moi je trouve que c'est enculer les mouches. Je t'aurais mordu si tu m'avais refusé une réponse dans le genre. Parce que le glanage a beau être une action, glaner, c'est aussi une action. Si la question demandait un nom, je dis pas. Car glaner est un verbe et pas un nom. Mais aussi ambigü que "action"? Tu acceptes, for God's sake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danield
Herbogéniste


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Ven 30 Oct - 16:03

Ne dit-on pas qu'il y a des verbes d'état (attributifs, maintenant) et d'action???!!!

Une action, c'est une action. Le glanage d'un champ ou glaner un champ, ça fait référence à la même chose.

Je pense qu'il est temps qu'on mette fin à ces enfantillages herbogéniques, et j'abonde dans le même sens que Ian.

Pour moi, refuser glanage/glaner entre dans la même catégorie de refus imbéciles que le refus de Canada quand on demande la nationalité.

On n'est plus en secondaire I pour se faire donner un cours sur le nom propre et l'adjectif...

Comme dirait ce sexy Montesquieu: il y a le règlement et l'esprit du règlement...

Là où il faut être exigeant, c'est sur le nom... Dans un match dimanche, j'ai piqué (trash) une réponse à une joueuse des Raisonnablement améliorés qui a répondu «Muyaneza» alors que c'est «Munyaneza».

Même Ian se souviendra de s'être fait refuser, à son grand désarroi (euphémisme!!!), le nom du village du motel Madrid à cause d'une lettre dans le nom dans un match contre S. Landry. Je pense que, malgré la frustration, il a été d'accord avec le refus de la réponse.

Il y a une différence essentielle ici. Dans un cas, la réponse est inexacte, tandis que dans l'autre, on parle effectivement d'enculage de mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaume breault-duncan
Herbogéniste


Nombre de messages : 151
Ville : Sherbrooke
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Ven 30 Oct - 16:55

Quelle est donc l'intention derrière la question? C'est ce qu'on cherche à savoir ici.

Si l'intention derrière la question est de valider la connaissance de "glaner/ganage", on accepte les deux.

Si l'intention est plutôt de faire la distinction entre le verbe et l'action (ce qui est d'une pertinence ... disons questionnable passé secondaire 2-3), on prend la réponse à la lettre.

Dans la pratique, je confesse avoir jusqu'à maintenant été "by the book" à ce sujet. Dans le feu de l'action, je prends le questionnaire et vous consteterez à la fin bande d'eudistes ... Mais plus je réfléchis à ça, plus j'ai tendance à trouver cette rigidité méthodologique futile: le joueur sait-il ce que ça veut dire glaner? S'il me parle de glanage, OF COURSE HE DOES!

Donc, ne serait-ce pas au juge ou au lecteur de trancher? Certains lecteurs sont libéraux alors que d'autres sont conservateurs. Janick, lui, est magnanime Smile Presque altruiste. Paléo 11. Question sur le célèbre navigateur chinois. Ma réponse: HE. Hésitation de Janick (le lecteur) à savoir s'il me demande de préciser (He en Chine, c'est comme les Tremblay au Lac-St-Jean mais il n'y a pas vraiment d'autres "HE" célèbres). Il me répond dans un rugissement doucereux: "Je suis magnanime" me privant ainsi de dire Zhang pour préciser ma pensée. Zhang serait-il revenu à temps? Peut-être, qui sait? C'est de ce bois que les bons lecteurs, justes, devraient être faits selon moi.

Je rejoins Daniel D., il faut être rigoriste quand on s'attaque aux noms propres. D'ailleurs, Ian, sache que je t'en veux encore d'un plaidoyer intempestif que tu as fait dans un match de la ligue post-secondaire pour contester mon "Timüdjin" (véritable nom de Genghis Khan) au profit du véritable "Temüdjin". T'ai-je détesté? TELLEMENT. Moi aussi j't'aurais mordu mon crisse de babouin. Mais tu avais raison. L'exactitude est la politesse des rois. Il aurait fallu que je vérifies la phonétique pour voir comment ça se prononçait chez les mongols, mais comme je n'en suis pas un, j'ai préféré m'abstenir et garder une certaine santé mentale.

Anyway, on vous avait bien torché bandes de TEmüdjin. Twisted Evil

Bro qui commence à avoir hâte au TDN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Nadeau
Herbogéniste


Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Ven 30 Oct - 17:12

Sur glanage/glaner, je prends l'argument de Ian comme glaner est, en soi, une action (glaner, c'est faire l'action - quand je fais quelque chose, je suis en action non?).

De même, sur les proverbes, quand on accroche sur un "et" ou un "ou". J'essaie d'en prendre et d'en laisser. De toute façon, quelle autorité a le Larousse sur l'exactitude des proverbes?

Sur Canada/Canadien et Norvège/Norvégien, je ne suis pas d'accord avec toi Daniel. Peux-je répondre "américain" lorsqu'on me demande "de quel pays B. Obama est-il président"? Évidemment que je sais la réponse, mais ai-je répondu à la question?
Dans un examen de maths, si un élève calcule le bon périmètre d'une figure alors qu'on lui demande en fait l'aire, je lui mets zéro sans aucune hésitation. Lis ta question!
À GEH, je suis de l'école "Écoute la question!" Je crois en une certaine rigueur. Faut pas enculer trop les mouches, mais faut pas à mon avis tendre vers un laisser-aller qui ferait que tout serait acceptable.

Dans un autre ordre d'idées, des Bluffeurs dimanche le 8 novembre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danield
Herbogéniste


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Dim 1 Nov - 14:04

François, comprends-moi bien. Si on demande le pays, il faut le pays. Mais si on demande la nationalité, c'est du pareil au même, ou presque.

Anyway, le plus triste dans ces réponses refusées, c'est qu'elles le sont généralement à des joueurs moins crinqués que nous tous qui écrivons sur ce relais. Personnellement, qu'un joueur ou une joueuse qui fait 30 pts par match se fasse refuser «glaner», ça m'attriste, et me fait dire que GEH est définitivement un club de crinqués sélectifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FY
Herbogéniste


Nombre de messages : 99
Ville : Lévis
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Dim 1 Nov - 19:47

Bon argument danield. Quand un joueur a le plaisir de connaître la réponse, le fait de se faire castrer sur une technicalité peut avoir un effet répulsif.

Je pense qu'il faut y aller avec le bon jugement. Je suis heureux de voir qu'avec le temps les crinqués font malgré tout preuve de nuances et de sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo Fontaine
Herbogéniste


Nombre de messages : 73
Age : 34
Ville : Montréal
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Lun 2 Nov - 11:04

Cher amis, vos lanternes m'éclairent !

Merci !

Hugo F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janick
Herbogéniste


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Lun 2 Nov - 12:14

Ami Duncan,

j'accueille avec modestie tes hommages... Mon hésitation, je m'en rappelle bien, s'alimentait de mon snobisme légendaire qui me fait dire en classe de cinéma chinois "Zimou Yhang" ou encore "Zemin Jiang". Avais-tu donné le nom ou le prénom? Depuis ce moment honteux de Paléo VII, je me tiens à carreau, hein.

J'ai vérifié depuis. Autrement dit, Zhang He, c'est "Monsieur Zhang".

Mais comment t'en vouloir, toi qui a un argument massue avec cette comparaison jeannoise: en effet, dans cet étrange pays, on prénomme des garçons Anicet, Francesca et, le comble, Janick...

Donc, on reprend la leçon: glaner/glanage, c'est bon, on donne les dix points, et Seth Brundle reste vierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain
Herbogéniste


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Lun 2 Nov - 12:52

Pour répondre a François, j'y serai le 8 avec toutes mes ruses et subterfuges GLANÉES au cours des années

Qui d'autres y sera?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Chénard
Herbogéniste


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   Lun 2 Nov - 13:53

J'y serai également le 8. Ça risque d'être plutôt intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Glaner, Glanage et grande question herbogénique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Glaner, Glanage et grande question herbogénique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Relais :: Bavardage :: Salon des joueurs-
Sauter vers: