Le Relais

Herbogénistes de toutes les régions et de toutes les époques, exprimez-vous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Samouraï des temps modernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guillaume breault-duncan
Herbogéniste


Nombre de messages : 151
Ville : Sherbrooke
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Samouraï des temps modernes   Jeu 22 Nov - 23:53

Yo!

Je parle bien sûr de Nicolas Gendron qui s'en est on-ne-peut-plus tiré honorablement à "Tous pour un" ce soir pour sa 2e semaine. 8000 tomates amplement méritées. Dans sa peau, à sa place, la semaine dernière, j'aurais demandé un chèque de 10 000$ après m'être fait accordé un château d'Italie parmi les plus slacks qu'on peut trouver à la SAQ pis j'aurais quitté le plateau surnoisement. Mais heureusement pour les amateurs de quiz, je ne suis pas dans sa peau et même s'il aurait fait 2000$ de plus que ce qu'il récolte aujourd'hui, on s'en tape! Quel show! D'habitude, "Tous pour un", ça m'emmerde royalement. Même celui sur René Lévesque, putain que c'était dull! Tsé, pour que moi-même j'en aie rien - mais tellement rien - à cirer de la majorité de 22 385 voix de René dans Taillon en 1976, il faut que le niveau de détails ait dépassé amplement les limites du "So what!?". Le cinéma québécois au moins (et 25 films), ça piquait la curiosité. Et avec un concurrent sympa, chill, doué et QUI RISQUE, ça valait amplement l'heure de tv que j'y ai passé ce soir. Faque Bravo le jeune! T'as compris!

Toutes ces congratulations m'amènent à une réflexion - ma foi - existentielle sur ce qui fait un bon concurrent dans un quiz. Come on, donnez-nous de l'émotion!!! Juste pour la geekness de la chose, je vous présente les grands principes que mon cheval vient juste de me murmurer à l'oreille. De même, pour le fun:

1. Be Cool!

Ça, c'est Danny DeVito qui me l'a soufflé à l'oreille. Il faut que le joueur sourisse pour que le monde l'aime. Pour donner une antithèse qui dit tout, il faut être le contraire de Yves le psychopathe bibliothécaire autiste qui avait créer 2 (ou était-ce 3?) semaines de malaise à Ultimatum. Tellement pas coooooooool! Il avait engueulé une tite-madame qui l'avait éliminé à la ronde finale d'Ultimatum même si d'autres concurrents avaient plus de cash que lui. Preuve irréfutable que prendre une bière avec Hitler ça doit être plus l'fun qu'avec lui.

2. Souffrez!

Le public des quiz veut son Rédempteur! Un Christ sur la Croix qui va tous nous sauver mais qui va le faire au prix de graves sacrifices. Quand cette souffrance ne se matérialise pas sous la forme du déshonneur de répondre incorrectement à une réponse à la tivi national, elle peut être physique. Vous rappellez-vous ce juge à la retraite à "21" qui a genre gagner 48 000$ et qui menaçait de claquer à chaque question. Ça c'est mon genre d'avatar! Pis il demandait l'aide de sa petite madame des fois: c'est beau!

3. Bons mais weirds

Le concurrent parfait est quand même full doué et a de la culture creuse, mais il sait pas c'est quoi Passe-partout genre! Ou il porte une veste framboise comme Diane l'ingénieure. Perçing, cheveux bleus, traits distinctifs. Tout est bon pour se distinguer. Si le niveau est là bien sûr ...

4. LUCKEUX

Faut qu'il donne des réponses, qu'il ne soit pas sûr, pis que ce soit ça LA bonne réponse! Le guess réjouit le pélerin. Tsé, quand vous avez une réponse inattendue à Génies en herbe ... ben, c'est le même concept. Comme Jacques au Cercle cette semaine qui guess Los Angeles pour la ville où Frank Sinatra est mort pour 5000$. Chapeau! Ou Jocelyne Grou à ultimatum qui avait eu 5000$ pour une question sur Albert Londres (mais semble-t-il qu'elle le savait sans l'ombre d'un doute mais le téléspectateur que j'étais ne pouvait pas vraiment croire que quelqu'un savait ça).

5. Le principe Amour/haine

Janick, jadis sur ce forum, avait affirmé que j'étais à peu près la chose la plus dure à endurer à la télévision depuis Jojo Savard. Ben mon Janick, je te l'avoue aujourd'hui, je t'ai immédiatement trouvé télévisuellement antipathique. Donc, de façon très logique, je t'ai suivi pendant tout ton parcours à Ultimatum sans manquer un seul épisode. Ben ok, tu me diras que la 1ère semaine, tu t'es joué de Thierry et que juste ça, ça te donnait un capital de sympathie dans tout l'ouest du Québec. Mais il y a plus. On en spotte un, un moment donné, pis on lui souhaite malheur mais on veut voir jusqu'où il va se rendre juste de même. C'est comme lire Harry Potter juste pour prouver à des millions de personnes qu'elles sont connes d'aimer ça ... ha! ha! ha!

Maintenant que ma modeste contribution au progrès de l'humanité est accomplie pour ce soir, je prends congé en félicitant tous ces samouraï des temps modernes.

Bronobo king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain
Herbogéniste


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Bronobo   Ven 23 Nov - 10:50

Le Bro, ton verbe est sage.

J'vais peut-être même recommencer à écouter des quizz, peut-être pas l'émission des pastilles (version radio-can de la Poule aux oeufs d'or) mais celle des uber-spécialistes du jeudi soir, peut-être bien ..

Bronobo, t'es vraiment un Artiste

bon week-end a toutes et tous!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Dostie
Régisseur


Nombre de messages : 175
Ville : Thetford Mines
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Ven 23 Nov - 16:55

Mais maître Guillaume, poursuivez votre thèse !
Qu'est-ce qui fait un bon quiz ?
Qu'est-ce qui t'a le plus branché comme participant, puis comme spectateur, à concurrents-cool égal, ceteris paribus ?


Mon palmarès perso :

Ultimatum : Théâtral, concept sadique, ça se regardait très bien, et il y avait une notion de « À suivre demain même Batheure, même Batchaîne »…J’aimais beaucoup. Il aurait fallu peut-être obligé les participants à varier les catégories. On a dit que c’était compliqué pour le spectateur, je ne trouvais pas. Ça avait la super-case-horaire, ça devait aider à ce qu’on l’écoute. A.

Que le meilleur gagne : Oui oui, je parle de la version de jadis. Plein de questions, aucun droit à l’erreur, on trouve un meilleur. Un choix de réponses réconfortant pour le téléspectateur (comme Ultimatum). Un peu de sadisme là aussi. A. (Mais on a vu cet été à quel point n’importe quelle formule peut être déshonorée.)

Le Cercle : en prime time, pendant la vaisselle, pas besoin de "regarder", pas besoin de forcer : j'avoue l'écouter au moins 3 soirs sur 5, et le lundi j'essaie toujours de voir si vous en faites partie. Pourtant, c'est pas si extra que ça, je ne suis vraiment pas bon, mais je ne sais pas... c'est "là", ça me divertis, et on parle quand même de 5000$. A-.

L’Union fait la force : (aka Les Mordus) Je ne suis pas chez moi à ce moment. Ce serait dans la case horaire du Cercle que je l’écouterais davantage, je crois. C’est comme un gros Mario Party : on aime beaucoup certaines bouchées. Mais rien à y gagner. B+.

Tous contre un : Ça portait sur l’actualité du jour, à Télé-Québec. Moi j’aimais ça, et on était peu nombreux à le regarder. Les questions n’étaient vraiment pas toutes pertinentes, je peux comprendre. J’y aurais jamais participé même si j’ai toujours surépluché les nouvelles. C’était techno. B.

Des chiffres et des lettres : Je n’ai plus la chance de l’écouter, mais quand je tombais dessus au cégep jadis, j’écoutais avec plaisir. Fallait aimer ça. Genre de jeu flatteur pour l’ego. Formule ultra-simple, quand on y pense : ça doit être le secret de sa pérennité. B.

Question pour un Champion : Trop de questions mésadaptées pour notre marché, concurrents bourgeois, questions tordues pour obtenir des réponses comme « théière », deuxième ronde poche, je préfère les bulletins de nouvelles. C, mais A+ pour LePers, il m’hypnotise à fond. Cadeau.

Tous pour un : C’est excessif. Faut que le sujet soit vraiment intéressant pour s’y attarder. Mauvais soir. Et il me semble qu’il y a 10-12 ans, c’était plus dur et impressionnant de sauver le concurrent (Internet?). Si on pouvait à la fois sélectionner un passionné par un sujet et l’empêcher de se préparer artificiellement, ce serait plus joli. C-.

Wizz : Si j’en garde presque aucun souvenir, il doit y avoir des raisons. Je me souviens de ces gens méritoires qui perdaient 20 places en arrivant près du but…c’est jamais de la bonne télé, ça. Certains prix étaient impressionnants, mais Bo et Pixel. D-.

Le Tournoi des Mètres : Je n’ai pas été capable de rester réveillé même si on connaissait plusieurs visages. La méthode retenue pour la sélection était esthétique et divertissante par contre. E.

Vingt-et-un : Show de 30 minutes pour moins de 10 questions, rouge dominant, Guy Mongrain. Ça a levé juste quand les concurrents survivaient très longtemps par talent, par chance, et par contre-casting. E.

Paquet-voleur : On peut difficilement le comparer aux autres jeux, faut dire. Dans le genre « hasard », c’est plus plate que Deal or No Deal (pour ne pas parler du Banquier). En prime, j’ai joué la semaine passée sur le site de Radio-Canada.ca, et je pense que c’est un des rares jeux où il est plus plate de le jouer que de le regarder. W.


----
Who want’s to be a millionnaire : C’était très bon. Ça joue encore, c’est aussi bon, mais c’est rendu sur des canaux spécialisés où à des heures impossibles. Comme si c’était juste pu assez nouveau pour la télé. Je me demande pourquoi. Peut-être trop gros, peut-être surexposé. A-.

Jeopardy : Être meilleur en anglais, j’apprécierais davantage. De la vitesse, de la quantité, des pénalités coûteuses, des séries parfaites, de l’émotion, énormément de rythme. Y a beaucoup d’esprit dans les réponses, ça charme. Comment c’en est venu à devenir une institution américaine ? Donnons-lui le A+.
-----



Et les souvenirs de jeunesse :
Fais moi un dessin : Ah Yves…
MiMéMo : Ah Gaston…
Action/Réaction : Ah Pierre…
Charivari : Ah Guy…
Ils sont immortels, on n’a pas le droit de leur donner une cote.


Génies en herbe ? Ce n’est pas un débat que je pensais ouvrir aujourd’hui, faque je m’abstiendrai. Quelle valeur ça aurait dans notre télé d’aujourd’hui... pourquoi ça a duré aussi longtemps à la télé, et pourquoi y fait-on toujours aussi référence quand on amène un nouveau jeu à la télé… Mystère. Le Téléjournal, la Soirée du hockey, Bobino, la Semaine verte, le Jour du Seigneur…et Génies en herbe : nos icônes radio-canadiennes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geniesenherbe.com
Teach
Herbogéniste


Nombre de messages : 75
Ville : Sherbrooke
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Ven 23 Nov - 20:18

moi j'avais bien aimé (j'y ai gagné le gros lot!) le Cerveau-Direction, avec Elyse Marquis. un bon mélange de langue francaise et de culture générale. Dommage que ca passait l'été..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janick
Herbogéniste


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Lun 26 Nov - 11:04

Guillaume...

Tous ces bon mots me touchent, ne vas pas croire le contraire.

Mais come on! Toi un historien: "Preuve irréfutable que prendre une bière avec Hitler ça doit être plus l'fun qu'avec lui."

Je me frotte encore les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-S. Bouchard
Herbogéniste
avatar

Nombre de messages : 56
Ville : Alma, Montréal, Repentigny
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Lun 26 Nov - 12:41

Hey Simon ! Tu as oublié plein de "bons" quiz dans ton énumération !

Lingo, avec Paul Houde, c'était écoeurant !

Vous souvenez-vous de Presse-Citron avec François Massicote ? Il faut avoir synthonisé TQS pendant le peu de temps que ce fut diffusé pour connaître cette ignominie...

Rockambolesque le Quiz avec Denis Talbot à Musique Plus !

L'épicerie en folie avec Christian Tétreault !!

Moi, j'aurais rêvé de faire Fa Si La Chanter avec Patrick Bourgeois !!!


Qui a déjà écouté Mimémo avec Gaston Lepage ? ou Quelle Histoire qui était animé par Bernard Fortin et Edgar Fruitier ???


JS Bouchard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.encephallus.com
FY
Herbogéniste


Nombre de messages : 99
Ville : Lévis
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Lun 26 Nov - 18:20

Que dire de "Double jeu" avec Guy Boucher.

et de "Québec à la carte" un quiz estival animé par Jacques Auger.

FY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie
Herbogéniste


Nombre de messages : 44
Ville : Montréal
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Lun 26 Nov - 22:16

Je vote pour Shlak avec Patrick Huneault.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/ajaxannie
Virginie
Herbogéniste


Nombre de messages : 167
Ville : Montréal
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Lun 26 Nov - 22:20

Que de fous rires en écoutant Lingo, l'été suivant mon secondaire 1, au chalet amianteux de ma copine, où c'était tout ce que la télé pognait... Hmmm!

(Moi je pense que JSB s'ennuie de nous...)

Je pense aussi qu'une de clés du succès pour les émissions télés (si vous avez pas le charisme nécessaire pour fitter dans le moule exubérant de M. B-Duncan...) est : soyez la personne dont votre grand-mère dirait "elle a tellement l'air fiiiine".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatGauts
Herbogéniste
avatar

Nombre de messages : 165
Ville : Québec
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Mar 27 Nov - 11:14

D'Autres jeux questionnaires qui ont "marqué" à leur façon le paysage télévisuel québécois :

- Buzzé sur M+ avec Anne-Marie Withenshaw
- Les Indices pensables sur TQS avec Gino Chouinard
- Un des jeux questionnaires avec le calibre le plus faible de concurrents de l'histoire télévisuel au Québec : Le grand défi Québon sur les ondes de TVA avec en prime le mur d'escalade gonfable de piètre qualité Laughing
- Relevez le Défi avec Gaston Lepage, un classique.
- Tout le monde ici se rappelle bien sûr du Génies en Herbe classique,mais est-ce quelqu'un se souvient du Génies en Herbe Junior qui avait été diffusé pendant une saison en 1997-1998 et qui mettait en vedette des jeunes du primaire?
- La Tête de l'Emploi avec Véronique Cloutier.

Je me rappelle aussi d'un quiz sportif, diffusé à RDS au début des années '90 et animé par Yvan Ponton.Est-ce quelqu'un ici se souvient du titre de ce quiz?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-S. Bouchard
Herbogéniste
avatar

Nombre de messages : 56
Ville : Alma, Montréal, Repentigny
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Mar 27 Nov - 12:23

Ah ouais, je me souviens de ce quiz de M. Ponton !!!

Ça s'appellait "Question de Sports" et c'était excellent !

JSB


PS eh oui, Virginie, je m'ennuie de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.encephallus.com
parentp
Herbogéniste


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Mar 27 Nov - 17:49

Ah ben là, c’est parti. Pis pus moyen d’arrêter ça. Les quiz, que de souvenirs impérissables ! M. B.-Duncan a ouvert une véritable boîte de Pandore ! Je disais que j’aurais aimé discuter avec lui de nos expériences. Je crois que ça aurait effectivement été formidable. Mais ce sera peut-être pour une autre fois. Incroyable tout de même le nombre de jeux, non ? Et vous n’avez même pas parlé de La roue chanceuse (eh oui, la vf de Wheel of Fortune), avec Donald Lautrec et la sémillante Lyne Sarrazin ! Ou encore Galaxie, avec le Gros parfait, Régal Digère !

Et puis, c’est bien beau les bons conseils : soyez cool, luckeux, … Mais il ne faut pas oublier que quand on est là, on a pas mal autre chose à penser : adversaires, stratégie, … Et puis, ça va tellement vite, y a pas grand place à l’improvisation. En tentant de répondre à une question, on n’a généralement pas l’occasion de se dire : OK, là, j’vas être cool. Pis de toutes façons, si on essaie trop, ça a l’air souvent forcé, pis ça passe ben mal. Tout ce que t’as le temps de faire, c’est de sourire si tu aimes la question ou de faire la grimace quand ça va mal. Pis encore …

Moi, j’aimerais bien y aller de mes impressions générales et aussi rapides que possible au sujet de mes expériences comme participant. Et malgré l’interdiction de Monsieur Dostie, je vais oser y aller également de mon appréciation de certains vieux jeux, parce que je les ai vécus sur place. J’aurais également tellement de situations cocasses à raconter, mais j’en aurais pour 10 pages. Un peu trop long. Et puis, vous n’en auriez probablement rien à cirer …

Quelques jeux donc,

Roue chanceuse : on connaît le principe et ce n’est pas trop exigeant côté intellectuel, mais quand même. Animateur agréable, bonne mise en confiance, test de sélection pas trop difficile. Prix en marchandises. Ai gagné un voyage en République Dominicaine que je n’ai jamais fait. Par ma seule faute, je tiens à le préciser. Le seul jeu où j’ai été chanceux. J’ai gagné mes 3 parties (maximum possible), et à la première émission, je jouais contre deux dames d’un certain âge, c’est-à-dire à peine plus vieilles que je ne le suis maintenant. Et par deux fois, une des dames avait accumulé un magot suffisant pour lui assurer largement la victoire pour la journée, mais elle a trébuché chaque fois alors qu’il ne restait qu’une seule consonne à trouver, et cette consonne était pas mal évidente. En tout cas, dans le temps, ça l’était. À vous de juger : catégorie surnom :

LE _R_NCE DES _NN_NCE_RS

Ou encore, catégorie comestible :

CH_C_L_T CH_ _ _

Dans le premier cas, la dame a demandé un F, alors que dans le second, c’est le P qui a été choisi. Je n’en reviens pas encore ! Quand même un autre beau moment : trouver une des solutions alors qu’aucune lettre n’était encore affichée … Un petit velours.

Charivari : mon jeu préféré, avec 7 participations, dans trois séries différentes. Il faut dire que pour un joueur de Scrabble, c’était du gâteau. Sauf que la chance n’y était vraiment pas. Côté animateur, le meilleur. Et de très, très, très loin. Je sais que Guy Mongrain ne fait pas l’unanimité et je suis d’accord sur certains aspects, mais côté humain et surtout pour un participant, c’était un pur plaisir. On se sentait chez soi. Ben OK, presque … Bonne organisation également. Prix principalement en marchandises, mais avec des bons d’achat pour de l’épicerie, ça valait quand même la peine. J’en ai eu pour un an.
Première série, jumelage avec un artiste. Pour ma finale de semaine, j’ai été jumelé avec le batteur du groupe Delta Zone, une des grandes lumières de ce siècle : aucune bonne réponse. Dans la catégorie artiste, sa seule contribution, un véritable éclair de génie : avec les lettres ACEELNS, il réussit à sortir un sublime NACELLE ou je suppose NASCÈLE, pour respecter les lettres données !!
Deuxième série, jumelage à notre choix. Avec mon frère, on se prépare pour la seule difficulté du jeu, les mots composés. On prépare les listes et on se réunit la veille de l’enregistrement pour tout réviser. Avant Internet et tout ça, pas facile de se transmettre des fichiers, surtout quand on n’est pas dans la même ville. Coup de théâtre, panne d’électricité, et cerise sur le sundae, celle-ci dure toute la journée. Pas moyen de finaliser le fichier et de réviser convenablement. Résultat, nous perdons notre demi-finale à cause … d’un mot composé, bien évidemment !! Juré. Ah oui, une de nos victoires était aux dépens d’un jeune étudiant qui rêvait de devenir animateur à la télé : un certain Sébastien Benoît ! Autre grand moment télévisuel (!!), faire giguer Guy Mongrain en direct.
Troisième série, Charivari élite, un seul joueur, choisi parmi les gagnants des saisons précédentes. Un peu plus d’une vingtaine d’émissions, où seuls les 16 meilleurs scores de l’année participent à la grande finale. Pour mon émission, j’affronte le 5e joueur de Scrabble au Québec et la détentrice du record de pointage chez les juniors. Match incroyable, rythme d’enfer, et je me fais coiffer au dernier coup par un tout petit 50 points. Mais alors que le gagnant d’une émission n’est même pas assuré de faire les éliminatoires, nous sommes deux à nous classer dans notre émission. Je fais donc la demi-finale … contre le jumeau de celui qui m’a battu dans l’émission régulière, 4e joueur de Scrabble du Québec ! Ma seule défaite décisive dans toutes mes émissions. Fait cocasse, même si les deux jumeaux étaient supposément à peu près aussi forts, je n’avais absolument pas peur d’affronter le premier, mais je ne me sentais pas d’attaque contre le deuxième. Psychologique ?? Pas sûr …


Jeopardy : organisation très moyenne, et même désagréable, animateur pourri et je pèse mes mots. On nous a accueillis en nous disant que nous n’avions pas un mot à dire, que c’était inutile de contester quoique ce soit, au risque de se voir renvoyer sans autre forme de procès, qu’ils n’hésiteraient pas une seconde car ils l’avaient déjà fait. Quel accueil ! Côté jeu, là, j’ai été à la fois chanceux et malchanceux. Chanceux, parce qu’à ma première émission, j’affrontais un champion en titre plutôt costaud. Il a mené toute la partie, mais j’ai gagné grâce à la question finale. Chanceux aussi parce qu’aux deux émissions suivantes, les concurrents n’étaient pas trop menaçants. Malchanceux, car j’ai perdu à ma 4e émission à cause de non pas une, mais bien DEUX erreurs d’animation de M. Giguère. Il ne connaissait ni les règlements, ni même la stratégie de base : à ma 3e émission, avant la question finale, le score était du genre 4000 à 1950 et j’ai bien sûr risqué un tout petit montant. Eh bien, il m’a demandé pourquoi j’avais parié ainsi ! Et il n’en avait VRAIMENT aucune idée. Pas de farce …

Ultimatum : bonne organisation et très bon groupe. Une des expériences les plus agréables. Ma grande erreur aura été de dire que j’étais un grand amateur de jeux télévisés. Je me suis fait alors sortir assez rapidement les premiers jours. J’ai tout de même réussi à gagner une journée. Point négatif de cette émission, perdre le vendredi en face-à-face, alors qu’il me restait pourtant deux vies en poche. Et à cause d’une question mal formulée, en plus, je ne m’en suis rendu compte qu’une semaine après l’émission en racontant mon expérience et en voyant que certaines personnes comprenaient la question différemment de moi.

Lingo : la pire expérience. Organisation pourrie. Encore une fois, le test de sélection semblait facile et on nous avait dit que si nous n’avions pas de nouvelles dans les deux semaines qui suivaient, il fallait oublier ça. Eh bien, on nous a rappelés après … 3 mois !! Pour nous dire que nous avions été parmi les meilleurs et qu’ils nous avaient ainsi gardés pour la fin. L’enregistrement a eu lieu le vendredi soir (pour quelqu’un d’Ottawa, ce n’est vraiment pas idéal). On arrive à 17 h et là, les participants sont tirés au sort. Nous avons été choisis les 10e, c’est-à-dire que les DEUX équipes ont été éliminées à CHAQUE émission ! Stress incroyable. Carrément inhumain. C’est donc vers 21h que nous passons. Nous étions l’équipe la mieux préparée de l’année, n’ayant pas 10% des chances de perdre, même si nous affrontions la meilleure équipe du groupe. Mais c’était sans compter deux boules noires de notre part et une boule rouge pour l’autre équipe. Nous étions déjà rapidement largués. Sans compter non plus que nous avons eu un des 20 seuls mots qui pouvaient nous poser problème ; et même là, nous avions une chance sur deux de l’avoir. Mais non. Il a fallu arrêter l’émission, parce que j’étais littéralement en sueurs. Malgré tous ces déboires, nous avons malgré tout effectué une belle remontée vers la fin, mais le temps a manqué. Deux mots de plus et ça y était ! Enfin, peut-être … La très dure leçon à tirer : ne JAMAIS oublier que la chance joue un rôle dans tous les jeux, qu’elle est toujours un facteur à ne pas négliger. Même pour les jeux où elle est théoriquement moins importante, elle est rarement nulle. Je le savais déjà très, très, très bien, mais là, le douloureux rappel m’a frappé d’aplomb !

Le cercle : le jeu le plus éprouvant et drôlement frustrant. Bon groupe, encore une fois. Bonne organisation aussi. Mais ce qui est frustrant dans ce jeu, c’est de ne pas pouvoir répondre aux questions faciles. Dans un jeu comme Jeopardy, tout comme à GeH d’ailleurs, on connaît la réponse ou on ne la connaît pas et ça finit là. Il arrive bien sûr parfois qu’on connaît une réponse et qu’elle ne sort pas, mais c’est tout de même rare. Pour le Cercle, ce qui était frustrant, c’est de savoir que les questions étaient souvent faciles, mais les réponses ne venaient pas. Pour un joueur de Scrabble, ne pas être capable de réussir une enchère de 3 mots qui commencent par HOM, c’est humiliant. Homme et homicide, facile. Après ça, hombre ? (Pas osé. Merde !) Homoncule ? (Pas osé non plus) Même pas foutu de penser à la racine HOMO qui m’aurait donné (au moins) 5 mots sur-le-champ. Et non, j’ai donc escamoté une syllabe et sorti un beau homidé !! Fait cocasse, plusieurs personnes à qui j’ai parlé de cette épreuve ont sorti LES MÊMES mots que moi, erreur comprise !!! Avant même d’avoir vu l’émission, bien sûr, et sans que je ne mentionne mes réponses non plus !! Comment ne pas sourire ??

Une dernière chose, les tests de sélections. Si, pour les jeux les plus anciens, c’était vraiment la performance qui prévalait, ce n’est plus aussi clair maintenant. Contrairement à ce que disait FD Laramée dans un de ses courriels, le test de caméra, ce n’est plus une formalité. Pour Le Cercle, je me suis fait carrément dire que certains des aspirants étaient très forts mais qu’ils n’avaient pas été retenus parce qu’ils étaient tout simplement trop drabes, pas assez expressifs. Effet pervers des télé-réalités ? D’ailleurs, pour la seule fois, j’ai dû m’y prendre à deux reprises pour le test de sélection. J’ai été sélectionné à mon deuxième essai, alors que mon score à l’écrit était pourtant moins élevé qu’au premier test écrit !!! Mais j’avais été plus expressif au test de caméra… Sur ce, bonne réflexion. Mais je vous encourage tout de même à participer. Peu importe le jeu, le fait de gagner ou non, ça fait de tellement beaux souvenirs ! Même les défaites frustrantes. Mais il faut y aller en sachant bien que malgré toute notre préparation et nos forces, on peut perdre, ça fait partie d’la game !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teach
Herbogéniste


Nombre de messages : 75
Ville : Sherbrooke
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   Dim 16 Déc - 22:19

en effet, le test de caméra est devenu plus important que les tests de connaissances, il n'y a pas de doute pour moi.

Par exemple, un gars avec qui j'ai passé au Cercle avait oublié de faire les deux dernieres pages du questionaire, mais il a été choisi quand meme! Il a l'air sympahtique.

A Paquet Voleur, ils nous refesaient passer un questionnaire a l'entrevue sur place, se doutant qu'aux questions téléphoniques les gens pouvaient tricher avec leur ordinateur (faire répéter la question pendant que Google cherche pour nous..) Rendu là bas, il nous repasse un test de 20 questions, je suis certain d'avoir au moins 18/20. J'ai pas été rappellé. Une fille que je connais m'a dit qu'au meme test, elle a du avoir au max 8/20. Elle a été rappellé... Elle a un très beau sourire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samouraï des temps modernes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samouraï des temps modernes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leçon de la fourmi
» LE POPULAIRE ÉVANGÉLISTE DES TEMPS MODERNES : BILLY GRAHAM...
» DUT Edition ou DEUG lettres modernes ?
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Relais :: Bavardage :: Salon des joueurs-
Sauter vers: